Skip to content

Accueil du site > 7- Manger sain > Les Dangers de L’alimentation > Les dangers de la charcuterie bourrée de conservateurs !

Les dangers de la charcuterie bourrée de conservateurs !

samedi 17 septembre 2016, par AMROUCHE

Sur France 2, l’émission « Cash Investigation » s’est donné pour mission de révéler ce que l’on souhaite cacher. Cette semaine, elle a mené l’enquête sur la fabrication du jambon. Pourquoi le jambon est-il rose ? Pourquoi a-t-il la réputation d’être bon pour les enfants ? Elise Lucet révèle les recettes inavouables des géants de l’agroalimentaire. De la Bretagne au Danemark en passant par la Californie et le Wisconsin, pendant un an, une équipe a avalé les kilomètres, en avion, en voiture et en caddy pour déterminer comment ces mastodontes de l’assiette pèsent sur les décisions de santé publique, à leur avantage. Elise Lucet prolonge l’enquête avec des experts et des responsables politiques.

Pourquoi le jambon est rose ?

La question peut sembler surprenante. Mais si c’est l’émission de France 2 « Cash Investigation » qui la pose, c’est que la réponse n’est pas si évidente, ni rassurante.

Viande de porc et bouillon

Le reportage diffusé le 13 septembre dernier, réalisé dans une usine, montre comment sont fabriquées ces tranches de jambon que l’on trouve généralement dans les rayons frais des supermarchés.
Pour commencer, il faut de gros morceaux de viande de porc et un bouillon de légumes pour donner du goût.
Le tout est mis dans un moule qui donnera la forme ronde au jambon puis passé au four. A l’arrivée, on voit apparaître des tranches bien roses.

C’est quoi le E 250 ?

Oui mais voilà, lorsqu’une viande normale est cuite, elle devrait devenir brune. Pourquoi le jambon est-il rose bonbon  ?
Grâce à un produit chimique appelé nitrite de sodium (nommé additif E250 ou conservateur   sur les emballages). Ajouté à la viande avant sa cuisson, il lui permet de conserver sa couleur. Cela n’est pas interdit, mais cet additif qui est un conservateur   est normalement utilisé pour détruire les bactéries pathogènes tel que le Clostridium botulinum (provoquant le botulisme). Or Ce conservateur   est parfaitement inutile dans les charcuteries cuites telles que le jambon car la cuisson joue son rôle de pasteurisation !

Pourquoi les industriels continuent de mettre ce conservateur   (E250 = Nitrite) dans les charcuteries cuites telles que le jambon ou le pâté de campagne ? C’est pour l’aspect marketing !!! Le consommateur serait trop bête pour comprendre que la couleur jambon cuit n’est pas rose bonbon mais grise ou brune !

Le problème est que, selon certains médecins, ces conservateurs à base de Nitrite (E250) serait mauvais pour la santé. Il jouerait un rôle dans le développement du cancer colorectal [qui touche le côlon]. Faut-il interdire ce produit ?

Un peu de saucisson marron et de jambon gris ?« Les enfants : »Euh, non, beurrrkkkk"

Les industriels de l’agroalimentaire utilisent le sel nitrité pour donner notamment une couleur rose à leur charcuterie. Et quand Elise Lucet propose à des enfants de choisir entre du saucisson, du jambon, des saucisses… avec ou sans nitrite, la réponse ne se fait pas attendre.

Afin de voir si la couleur est particulièrement importante pour vendre de la charcuterie, le magazine « Cash Investigation » a demandé à un fabriquant de préparer du jambon sans nitrite. Des tranches un peu grisâtres, et non pas roses (vidéo), ont été livrées ainsi que du bacon et du salami sans cet additif suspecté de favoriser le développement du cancer colorectal (vidéo).

Elise Lucet a enfilé son plus beau tablier frappé du logo de l’émission d’enquête pour réaliser un test comparatif entre les produits avec ou sans sel nitrité. Pour ce test, la journaliste a convoqué à sa table une brochette d’enfants de moins de 12 ans, le cœur de cible des industriels de l’agroalimentaire…

Pas la peine d’insister, c’est toujours le rose qui gagne !

« Je vous ai préparé un plat un petit peu spécial. Il y a des tranches de deux saucissons et je vais vous demander de choisir. Celui-ci est plutôt rose et celui-là plutôt… marron. Lequel vous donne le plus envie ? » demande Elise Lucet à ses petits cobayes. La réponse est unanime : les enfants ont élu les tranches du saucisson rose ! Pourquoi ? « Il y en a plus chez le boucher… » certifie un petit garçon.

Verdict : « La couleur n’était pas très jolie à voir, mais c’est pas grave parce que c’est le goût qui compte »… « J’étais un petit peu dégoûtée »… Alors, quel est le saucisson préféré ? « Ben, le rose, comme d’habitude ! » Et si les parents achetaient le saucisson marron ? « Beurrrkkkk !!!! Ça donne pas envie du tout… Ça ressemble à de la boue… » Mêmes réactions pour le jambon, le bacon et les saucisses de couleur grise, peu appétissantes pour les enfants… Pas la peine d’insister, c’est toujours le rose qui gagne !

Ce reportage fait en effet réfléchir et pose la question de tous ces ingrédients ajoutés dans la nourriture. Bien souvent, nous ne connaissons pas vraiment leurs effets sur notre santé.