Skip to content

Accueil du site > 6- INNOVATIONS ALIMENTAIRES > 1- Les Tendances > innovations alimentaires : Les tendances au niveau mondial

innovations alimentaires : Les tendances au niveau mondial

dimanche 12 février 2017, par AMROUCHE

Panorama mondial des innovations alimentaires

Le contexte alimentaire mondial

Le contexte alimentaire mondial

EN 2050, la planète comptera 9 à 11 milliards d’individus :

– 1/3 vivra en Chine ou en Inde
– 70 % d’urbains
– 2 milliards de + de 60 ans dont 20 % > 80 ans : pour la 1re fois il y aura plus de seniors que d’enfants de moins de 14 ans
– 3 milliards en surpoids ou obèses
– 1 milliard de diabétiques

:-P Comment BIEN les nourrir ?

1- Les grands enjeux, les grands changements

1.1- Comment Bien nourrir 9 à 11 Mds d’individus ?

– La production alimentaire devra augmenter de 60 à 100 % selon les études (plutôt 60 % selon les plus récentes),
• => Nouvelles sources de protéines : végétales (pois, micro-algues, chanvre, luzerne, lupin, …), insectes, sources synthétiques, déchets, …
• => Se tourner vers des espèces plus petites (volaille, insectes)

– Réduction du gaspillage (dans les pays industrialisés)
• => valorisation des co-produits
• => alimentation collaborative/participative

– Les pays industrialisés : back to balance (moins de gras, de sucre, de sel, plus de céréales complètes, de superfood, de protéines végétales, de rawfood)

– Pays en voie de développement : Manger de la viande reste un signe de réussite sociale

1.2- Le réveil de l’Afrique

Le Réveil de l’Afrique : En 2030, le Nigeria sera le 3e pays le plus peuplé

1.3-Amélioration de la sécurité alimentaire :

– En 2011, pour la 1re fois, les régions Amérique latine et Caraïbes comptaient plus d’individus de classe moyenne que ceux vivant en dessous du seuil de pauvreté

1.4-Vieillissement de la population :


1.5-Les séniors :


– Besoins nutritionnels particuliers
– Plus faible assimilation des nutriments
– Perte des sens (vue, goût, odorat, …)
– Problèmes de mastication et de déglutition
– Accès aux produits réduit
– Santé

1.6-Les changements climatiques :

– Hausse de 4°C d’ici à 2100 => 40 à 70 % des espèces sont menacées
– Mouvements de populations (Réfugiés climatiques : Pays-Bas, Bangladesh, …)
– Modifications de la localisation des cultures (du vin en UK !!)
– La faune et la flore se déplacent vers le Nord
– Modification des flux de marchandises (route nord)

Nécessité d’ adapter les comportements, rationaliser les consommations, …

2- Évolution du comportement des consommateur

2.1• Crise économique


– Fluctuation des prix des matières premières
– Baisse de la part de l’alimentaire dans le budget des ménages
– Croissance freinée dans les pays émergents

2.2• Crises sanitaires

– 1986 - 1996 : ESB (Vaches folles)
– 1999 : poulets à la dioxine
– 2003 - 2006 : grippe aviaire
– 2008 : lait chinois à la mélamine
– 2011 : E. coli graines germées Bio
– 2012 : Bisphénol A (Matériau plastique des biberons)
– 2013 : Horsegate (viande de cheval dans les lasagnes industrielles)

Crise de confiance du consommateur à l’égard de l’industriel et du politique qui laissent faire

2.3• Fin de l’hyper-consommation :

– Achat malin : Plus d’essentiel, moins de superflu. On en veut pour son argent.
(82 % des européens cherchent la meilleure offre - source : Cetelem 2013).
– Montée des circuits courts (mutation des circuits de distribution).
– Back to basics (nostalgie, authenticité, terroir). Besoin de se rassurer.
– Back to balance (recherche d’alternative plus saine).

2.4• Donner du sens à l’acte d’achat :

– Qu’est ce qu’il y a dans mon assiette ?
– Pour mon budget
– Pour ma famille, ma tribu
– Pour le plaisir
– Pour la santé
– Pour la planète

2.5• Je veux tout => le produit doit être :
– Bon
– Bon pour la santé mais sans diktat : Je préfère qu’on me dise quoi
manger plutôt que quoi ne pas manger=> Plus de stress nutritionnel
– Pratique : Où, quand et comme je veux
– Naturel mais tout prêt
– Durable (mais je continue de jeter 20 kg de nourriture par an)

2.6• Paradoxe alimentaire :
– Polarisation entre l’alimentation subie & l’alimentation loisir
– Recherche d’alternatives plus saines, mais on consacre de moins en
moins de temps et d’argent à la nourriture.
– Comportement de zappeur

2.7• On-the-go
– Augmentation de la distance entre maison et travail.
– Réduction du temps consacré à l’alimentation (courses, préparation,
consommation, …)
– De plus en plus de repas pris hors domicile (principalement le déjeuner en semaine)
– Augmentation du grignotage
– Homadisme (nomadisme à la maison)

2.8• Back to balance

– Les consommateurs sont conscients de l’impact de ce qu’ils mangent sur
leur santé.
– Ils veulent une approche holistique pour améliorer leur hygiène de vie :
manger sain, bouger plus, arrêter de fumer, moins d’alcool, …
– Option Better-for-me plutôt que de la santé active
– Confusion entre santé, naturalité, développement durable…
• En France : la 1re motivation d’achat des produits bio = santé
• Aux US : les consommateurs pensent que les produits bio sont moins caloriques

2.9• Naturalité / Ethique / alimentation durable
– Recherche de naturalité pour effacer l’aspect industriels des aliments
– Parier sur le « petit » : Artisan, local, fait main, …
– Simplification de la liste des ingrédients : pas d’additif, ni d’ingrédient artificiel
– Ajouts d’ingrédients naturels : superfoods
– Sauver les hommes (fair-trade, local)
– Sauver la biodiversité (flore / faune)
– Sauver la planète (énergie verte, réduction de l’empreinte carbone, recyclage, …)

Les grandes tendances internationales

Cinq grandes tendances internationales

Cinq grandes tendances fondamentales dans toutes les régions

1- Praticité

• Gagner du temps : acheter, stocker, utiliser, consommer, recycler.
• Nomadisme, homadisme, « c’est moi qui l’ai fait », …

2- Plaisir

• Tradition, gourmet, exotisme, premium, nouvelles expériences sensorielles

Exemple de nouvelles expériences sensorielles :

• Brandstretching
• Co-branding
• Métissage des goûts, textures, couleurs, formes, …
• Editions limitées
• Inspiration d’ailleurs

3- Naturalité

• La naturalité s’est imposée comme la tendance montante 2008 et 2013 :
– Selon une étude Mediaprism 2013, 83 % des Français veulent plus de
naturel dans leurs assiettes
• Maintenant elle est cannibalisée par le développement durable :
• Elle s’exprime de différentes façons :
– Clean label
– Raw
– Ingrédients naturels

Exemples de produits naturels « Raw »

Exemples de produits naturels « Clean Label »

4- Santé

Challenge du bien vieillir (En Europe EVBS= 75 %).
• Déremboursement + nouvelles technologies ⇒ automédication  : 53 % des consommateurs font des recherches sur le web pour leur santé
Back to Balance  : Je veux des produits aussi bon et faits avec les mêmes ingrédients que si j’avais eu le temps de les faire moi même

5- Développement Durable

Conclusion :

Exemple de produit innovant qui regroupe l’ensemble des tendances

Trois tendances transversales

Trois tendances transversales

1- Les produits « Free from »

La tendance aux produits « Free From » monte en puissance en dépassant les frontières des allergènes pour s’attaquer à tous : additifs, HFCS, acide gras-trans,huile de palme, voire même le sel, le sucre et le gras saturé, …

On met l’accent sur ce que le produit ne contient pas ou on ajoute de la naturalité !

11- Allergy Free

  • Selon l’EUFIC, 1/3 des consommateurs européens se croient allergiques alors que la réelle allergie alimentaire ne touche que 2 % des adultes et 3 à 7 % des enfants
  • Selon Euromonitor, Le marché mondial des produits contre les intolérance alimentaire =6 Mds $ en 2012.
  • Selon Research & Markets, le marché mondial des produits gluten-free = 6.84 Mds $ en 2019, +10.2 %/an
  • Les vrais intolérants = seulement 8 à 12% du marché

12- Clean Label

• Les additifs ont mauvaise presse, ce n’est pas un scoop, mais le mouvement « Clean-Label » ou « E free » s’est amplifié, notamment depuis la publication de l’étude Southampton qui a montré un lien entre la consommation de certains colorants alimentaires et l’hyperactivité des enfants.
• Selon Mintel, 17 % des nouveaux produits lancés en Europe avaient une Allégation « sans additif »… c’est même 1/3 des produits en France, UK, & Allemagne.
• Les fabricants d’ingrédients offrent désormais de nombreuses alternatives naturelles.


13- Démons nutritionnels

• L’obésité touche 10 à 30 % des populations, et son incidence est en
augmentation importante. Les états sont en alerte…(1,6 Milliard
d’individus sont en surpoids (1,200 M) ou obèses (400 M)).
• Incidence sur le diabète, l’hypertension, les MCV, certains cancers…
• Selon l’étude de Datamonitor « Weight management report 2013 »
– 49 % des consommateurs sont au régime
– 72 % pensent qu’il est important de maintenir un poids idéal

131- Réduction du sel
Le marché des substituts de sel devrait atteindre 1 Mds $ en 2018 (+ 11%/a).

• En France, pain, fromage et charcuterie sont parmi les plus gros contributeurs de sel (24,1% pour le pain, 25 % pour la charcuterie et 11 % pour le fromage).
• Le jambon cuit à teneur réduite en sodium représente 19% du marché (+19%).

132- Réduction du sucre

• Le sucre brut retrouve des lettres de noblesse au dépend du sucre trop raffiné.
• Édulcorants naturels

133- Réduction en matière grasse
Saturés, hydrogenés, trans, le cholestérol….

134- Autres démons



2- Les produits « Back to Basics »



3- Les produits « LHOAS »
LOHAS= Lifestyle of Health & Sustainability

Tendance internationale :

Tendance Bio :

• Marché français 5 mds € en 2014
• En 2014, 88 % des français ont consommé des produits bio (75 % en 2013). 62 % au moins tous les mois (49 % en 2013)
• Marché européen : 24.3 Mds € en 2013

Tendance Développement Durable :
Sauver la faune et la flore : biodiversité & bien-être animal

Tendance Lutte contre le Gaspillage Alimentaire :
• Gestion des ressources :
– 30 à 50 % des aliments produits dans le monde sont perdus ou gaspillés (soit près de 2mds de tonnes)
– En Europe, le gaspillage alimentaire devrait atteindre126 millions de tonnes par an en 2020
– Les Français jettent en moyenne 20 kg d’aliments chaque année

Tendances émergentes

Émergences

1- Healthy snacking
• Les rythmes de vie s’accélèrent.
• Les produits de Snacking sont pratiques, faciles à emporter et à
consommer… il donne un regain d’énergie mais ne sont pas toujours très sains.
• Opportunité pour des alternatives saines de grignotage ou pour remplacer un repas (petit-déjeuner nomade ou repas au bureau)


2- Marché des Protéines

• Bien que les consommateurs des pays développés consomment déjà trop de protéines, ils cherchent à en consommer toujours plus.
• 70% des protéines consommées dans le monde sont actuellement d’origine animale. Mais, avec la croissance de la population, les experts estiment que les protéines végétales remplaceront les ¾ des protéines animales d’ici 2050.
• Le marché des protéines (ingrédients) était évalué à 23 Mds $ en 2013, dont 34% de protéines végétales. Le marché est attendu à 32 Mds $ d’ici 2018 (+6.4%/an)

3/4 des consommateurs recherchent des protéines pour différentes raisons :

  • Gestion du poids
  • Sport
  • Malnutrition
  • Flexitariens (protéines végétales)


De nouvelles protéines alternatives se développent tant dans le végétal (pois,riz, colza, lupin, chanvre, luzerne, micro-algues), que dans l’animal (insectes)ou les sources synthétiques. Ces nouvelles sources devraient représenter 1/3des protéines d’ici 2054

3- Marché GLuten-free

• 70 % des produits transformés contiennent du gluten.
• La prévalence de l’intolérance au gluten = 1 % de la population mondiale mais beaucoup de personnes ne seraient pas diagnostiquées
• Drivers :
– Coeliaques : ils représentent 8 à 12 % du marché (Datamonitor).
– Gestion du poids : Dernier régime des stars (Lady Gaga, Victoria Beckham, …).
– Santé digestive : les consommateurs ressentent un confort digestif
– Santé : Les produits sans gluten bénéficient d’un halo nutritionnel et sont perçus comme meilleurs
pour la santé
• Menace :
– Au Royaume-Uni, des nombreuses MDD viennent de rappeler des produits qui ne répondaient pas aux normes.


Les céréales anciennes profitent aussi de la tendance « Gluten free »

4- Valeur ajoutée Nutritionnelle

• Ajout d’ingrédients NATURELLEMENT sains (Superfruit, Oméga 3, céréales anciennes, microalgues, …).
• 67% des Britanniques préfèrent des produits naturellement sains plutôt que des produits enrichis (Mintel 2013)
• Pharmacopées traditionnelles et médecines alternatives (Chine, Ayurvéda, …)

  • Nutrition itinérente :

5- Les nouveaux SuperFood

• Les végétaux bénéficient d’une aura nutritionnelle naturelle
• Légumes oubliés, céréales anciennes, superfruits, microalgues, graines germées…apportent une image naturelle

6- Séniors

• Vieillissement de la population. 2 Mds >65 en 2050.

  • Besoin nutritionnels spécifiques
  • Envie de vieillir
  • Recherche des produits de marque, mais aussi de terroir
  • Les sénior recherchent aussi des produits innovants

7- Mutation des circuits de distribution

• Circuits courts : Selon Xerfi, le chiffre d’affaires des produits vendus en circuits courts = 2.8 Mds € en 2013 en France (+ 2-2.5 %)
• Food trucks : au cours des18 derniers mois, 250 demandes de Food trucks ont été faites à Paris
• Marché français de la DA : 2.3 Mds
• Convenience stores sont de retour en ville… et à la campagne

71- Street Food, Food Trucks & DA


Nouvelles expériences de shopping

8- Mutation des circuits de distribution

• Les consommateurs sont tous différents dans leurs mode de vie, leur
physiologie, leur comportement, … et ils évoluent tout au long de leur vie => Besoin de produits qui leur correspondent à un moment.
• La personnalisation devient interactive ou participative entre la
marque et le consommateur. Le consommateur accède à une plateforme et choisit son produit, rendu unique par « customisation » (recette, message, couleur, photo, etc.), puis le reçoit directement chez lui.
• 41 % des consommateurs sont perdus au moment de choisir des produits plus sains.
=> Développer des produits dédiés à des cibles particulières, des éditions
limitées, ….
=> Le business model des industriels doit être repensé d’un point de vue marketing, économique, logistique et industriel

Exemples de produits pour les hommes :


Prospectives

Prospectives

• Facteurs d’influence
– Démographiques
– Economiques
– Environnementaux
– Nouvelles technologies
– Science

1- Facteurs démographiques
• Millenials : 2.5 Mds de consommateurs
• Vieillissement de la population,
• Croissance de certaines zones géographiques,
• Flux migratoires,
• Croissance de l’influence des femmes sur
l’économie.

Le vieillissement de la population va conduire à une augmentation de certaines pathologies :
– Dégénératives : Alzheimer, DMLA, …
– Physiologiques : ostéoporoses, sarcopénie, arthroses, …

2- Facteurs économiques

Hausse du pouvoir d’achat et de la part des classes moyennes dans les pays en voies de développement (BRICS & CIVETS CIVETS (Colombia, Indonesia, Vietnam, Egypt,Turkey, South Africa)).
– En Inde la classe moyenne devrait passer de 50 à 583 Millions de personnes
– En 2050 les nations en développement = 72 % de la consommation (58 % aujourd’hui)

3- Nouvelles technologies

4- Sciences
Nutrigénétique, nutrigénomique…

Placez votre texte ici

Conclusion

Conclusion

• De gros enjeux attendent les IAA : Santé, développement durable, sécurité alimentaire
• 5 tendances fondamentales : Praticité, santé, naturalité, plaisir, développement durable.
• Urbanisation & augmentation de la population =>
• Plus de repas hors domicile
• Street food
• Distribution
• Plus petite cuisine => Micro-onde & imprimante 3D