Skip to content

Accueil du site > 6- INNOVATIONS ALIMENTAIRES > 1- Les Tendances > Comportement alimentaire en 2025 > L’Alimentation durable

L’Alimentation durable

mardi 14 mars 2017, par AMROUCHE

 Moins d’emballages pour les aliments

Les emballages, parce qu’ils sont rapidement des déchets très visibles par les consommateurs, représentent un enjeu clé de l’alimentation durable. Les consommateurs s’intéressent de plus en plus aux produits moins emballés ou dont les emballages sont recyclables et conçus avec de nouveaux matériaux comme les bioplastiques.

  • Le retour de la consigne :
    grâce à l’article 70, V de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte (LTECV), des expérimentations de dispositifs de consigne d’emballages pour réemploi vont être lancées par l’ADEME pour identifier les freins et les leviers de développement, puis définir les conditions efficaces de leur mise en œuvre. La consigne d’emballages pour boissons en verre en vue d’un re-remplissage pourra, par exemple, être expérimentée à l’échelle d’un département ou d’une région.
  • Le développement du vrac :
    le vrac apparait également aujourd’hui comme une solution efficace pour limiter la production de déchets. Ainsi, chez les artisans et commerçants, ainsi que dans la grande distribution et le commerce spécialisé en produits biologiques et équitables, certains produits alimentaires sont proposés en vrac tels que les céréales, les farines, les pâtes ou encore les fruits secs. Charge aux consommateurs de venir en magasin avec des bocaux et autres boîtes pour effectuer leurs achats, ou de s’en procurer sur place.
    A cela s’ajoutent des solutions en cours de déploiement pour lutter contre le gaspillage alimentaire et ses impacts écologiques, économiques et sociétaux, comme par exemple l’emploi de sacs réutilisables ou le développement des doggy bag.
  • Les emballages et accessoires comestibles et biodégradables.
    Pour réduire les impacts sur l’environnement et anticiper la réglementation sur l’interdiction des couverts en plastique, de plus en plus de nouveaux matériaux biodégradables arrivent sur le marché, comme le bambou ou le bioplastique. Les couverts en sont un bon exemple, avec le développement de cuillères fabriquées à base de riz, de blé ou de sorgho avec des goûts pouvant être différents. Si la cuillère n’est pas mangée, elle peut être jetée et se dégradera en quelques jours.

perspective 2025 :
Encouragé par les pouvoirs publics, le consommateur est de plus en plus sensible aux questions liées aux emballages et notamment à leur fin de vie puisque c’est lui qui doit en assurer la gestion à son domicile, une fois le produit alimentaire consommé. Si les emballages ont l’avantage d’être pratiques, ils peuvent également s’avérer très encombrants.
DES FACTEURS EN FAVEUR DE CETTE SOUS-TENDANCE À L’HORIZON 2025 :

  • Le développement de la tarification incitative, notamment au travers des objectifs fixés dans la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte (LTECV)
  • L’arrivée de nouveaux matériaux performants sur le marché
  • De nouvelles réglementations incitant à la suppression de certains emballages alimentaires
    Cette sous-tendance a toutes les chances de continuer à s’exprimer étant donné le durcissement des réglementations à venir en matière de gestion des déchets. Reste à s’assurer que de nouveaux matériaux et de nouvelles filières économiquement viables puissent voir le jour pour mettre sur le marché de nouveaux emballages écologiques et biodégradables.

P.-S.

Travail réalisé par Blezat consulting, le Crédoc et Deloitte développement Durable. Ce document n’engage que ses auteurs et ne constitue pas le point de vue des commanditaires. Étude commandée dans le cadre du Contrat de Filière Agroalimentaire par le ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, l’ANIA, la CGAD, la CGI, Coop de France, la FCD et FranceAgriMer.

SOURCES :

• ADEME/MES COURSES POUR LA PLANETE, La vente en vrac : pratiques et perspectives, 2012

• ALBEMARLE MARKETING RESEARCH (AMR), Comportements d’achat de produits de la mer dans le monde, juin 2014

• BORD BIA, Périscope 2015, les français et leur alimentation

• CREDOC, 2009, Comment les consommateurs définissent-ils l’alimentation durable, Thierry Mahé , cahier de la recherche n°270

• FAIRTRADE/MAXHAVELAAR, 2015, « Le commerce équitable en chiffres » http://www.maxhavelaarfrance.org/le...

• GREENFLEX, Les Français et la consommation responsable, Etude Ethicity 2016

• LA PLATEFORME POUR UN COMMERCE ÉQUITABLE, « Le commerce équitable local », 2016 http://www.commercequitable.org/lec...

• MES COURSES POUR LA PLANETE, Les chiffres de la consommation responsable, évolutions et tendances, Edition 2015

• NIELSEN, la consommation des français, 2016

• PIPAME (Pôle interministériel de Prospective et d’Anticipation des Mutations économiques), Enjeux et perspectives de la consommation collaborative, Juin 2015 LA PRESSE EN PARLE

• FRANCE INFO, « Les français consomment de moins en moins d’huile de palme », octobre 2014