Skip to content

Accueil du site > 6- INNOVATIONS ALIMENTAIRES > 1- Les Tendances > Comportement alimentaire en 2025 > Les Aliments SANTE & BIEN-ETRE

Les Aliments SANTE & BIEN-ETRE

mercredi 15 mars 2017, par AMROUCHE

  Sommaire  


A la suite notamment des crises sanitaires (ESB) et de la diffusion de messages de santé publique, les consommateurs français ont pris conscience du lien qui existe entre leur alimentation, leur santé et leur bien-être. Une partie des consommateurs cherche ainsi à travers l’alimentation à réduire le risque de maladies et/ou à améliorer ses performances (physiques, intellectuelles).

Une partie des consommateurs cherchent à maîtriser leur alimentation pour préserver leur capital santé, encouragés par les campagnes publiques de prévention La culture française associe particulièrement le bien-manger au plaisir et à la convivialité. Le repas équilibré et diversifié suffisait à assurer les conditions d’une bonne alimentation. Les campagnes de santé publique menées depuis une quinzaine d’années ainsi que la première crise de la vache folle ont instillé la nécessité de normes alimentaires et d’un minimum d’activité physique pour limiter le risque de développement de certaines maladies (cancers, de maladies cardiovasculaires, d’ostéoporose, de diabète, d’obésité et d’hyper-cholestérolémie), dans un contexte de vieillissement de la population. Des études récentes ont également suggéré qu’une bonne nutrition peut être tout aussi importante pour la santé mentale. Mieux manger pour améliorer ses performances et son apparence physique dans le cadre d’une recherche individuelle d’esthétisme et de confort D’autre part, pour une partie des consommateurs, la maîtrise de son alimentation permettrait de prendre soin de soi et d’améliorer son bien-être, allant même parfois jusqu’à (re)modeler son apparence physique. La montée de l’individualisme et de la recherche de la performance encourage certains consommateurs à maîtriser leur alimentation afin de lutter contre le vieillissement et d’améliorer leur confort.
Le Programme National Nutrition Santé : Suite aux recommandations de nombreux experts scientifiques, le ministère délégué à la Santé a mis en place en 2001, avec la participation de tous les ministères et institutions concernés, un Programme national nutrition-santé (PNNS) dont le but est, grâce à l’alimentation et l’activité physique, d’améliorer l’état de santé de la population vivant en France. Initié en 2001, prolongé en 2006 et 2011, le Programme national nutrition santé (PNNS) 2011-2016 devrait se poursuivre par un nouveau PNNS actuellement en cours de discussion.

P.-S.

Travail réalisé par Blezat consulting, le Crédoc et Deloitte développement Durable. Ce document n’engage que ses auteurs et ne constitue pas le point de vue des commanditaires. Étude commandée dans le cadre du Contrat de Filière Agroalimentaire par le ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, l’ANIA, la CGAD, la CGI, Coop de France, la FCD et FranceAgriMer.

SOURCES :

• [2013] M. Ferry (INSERM), « Mieux manger pour mieux vieillir », Doc. Fonds Français pour l’alimentation, 17 octobre 2013 (http://www.alimentation-sante.org/w....)

• [2012] V. Van der Spek, 2012, Nutrition et bien-être mental. Pourquoi et comment notre alimentation influence notre cerveau ?

• Site Internet MangerBouger http://www.mangerbouger.fr/PNNS • Site Internet Vivons-en-forme http://www.vivons-en-forme.org/

LA PRESSE EN PARLE :

• Sciences et avenir, 28 mai 2015, Demain, un régime alimentaire adapté à notre profil génétique ? http://www.sciencesetavenir.fr/sant...

• Process alimentaire, 20 avril 2015, Les opportunités de la nutrigénomique au programme du projet Food4Me http://www.processalimentaire.com/I...

Répondre à cet article