Skip to content

Accueil du site > 6- INNOVATIONS ALIMENTAIRES > 1- Les Tendances > Comportement alimentaire en 2025 > Alimentation particulière et communautaire

Alimentation particulière et communautaire

dimanche 19 mars 2017, par AMROUCHE

 Les impacts

1- Impact sur les produits

• Sur le contenant :
o Des garanties de traçabilité
• Sur le contenu :
o Des impacts qui dépendent du type de produit envisagé
o Des ingrédients à base de porc qui pourraient être substitués par d’autres sources protéiques, glucidiques ou lipidiques
o Un élargissement de la gamme au fur et à mesure de la progression du nombre de consommateurs, nécessitant des investissements en R&D et en formulation
• Par rapport aux différentes familles de produits :
o Le développement de la consommation halal permettrait une surconsommation de viande rouge et de volaille, amplifiant ainsi les tendances de consommation de viande de volaille ou réduisant partiellement l’érosion constatée de la consommation de viande telle que l’agneau et le bœuf.

2- Impacts sur la communication et le marketing"

• Des communications pouvant être ciblées et répondant à des logiques d’hypersegmentation (voir individualisation) via les réseaux sociaux, avec une communauté virtuelle qui peut trouver son prolongement du point de vue physique (distribution spécialisée, évènementiels….).
• Une maîtrise de l’utilisation de ces réseaux sociaux et du big data qui seront des outils marketing indispensables
• Des marques dédiées qui devront également s’impliquer sur des évènementiels ciblés, avec des partenariats conclus avec des personnalités célèbres qui ont adopté un type de régime alimentaire particulier
• Un marketing communautaire/ethnique (ex. halal) parfois assumé, avec des marques et gammes spécifiques (marques nationales et MDD comme Wassila® pour Casino). Des politiques de communication pouvant être perturbées par la sensibilité de l’opinion à l’instant t.
• La question d’une harmonisation des certifications halal qui sera au cœur des débats, avec de grandes marques nationales qui ont fait les frais d’un manque de traçabilité.
• Des interrogations, et donc des besoins d’études, sur la mise en place de gammes spécifiques ou non liées à l’hybridation entre communautés : par exemple, le bio sans gluten (souvent associé) ou le hallal bio (peu étudié)

3- Impacts sur la restauration"

Restauration collective
• Une mise en place de plats spécifiques pour la restauration collective : halal/végétarien, bio…
• Des risques de baisse de fréquentation des restaurants collectifs (social et scolaire), avec une inadéquation croissante entre la capacité à proposer des menus à prix maîtrisés et des demandes hypersegmentées non gérables en collectif (des menus sans gluten, sans lactose, avec du bio, sans porc…)
• Pour les repas sans porc, un développement de solutions alternatives tournées vers les menus végétariens
• Pour le secteur de la santé et du médico-social, des opportunités de spécialisation pour certains concepts liés des établissements de santé spécifiques (cliniques spécialisées dans la prise en charge de patient intolérant au lactose par exemple)

Restauration commerciale
• Un développement des concepts communautaires ou thématiques de restauration commerciale
• Des stratégies de grandes chaînes de restauration interrogées par ces segmentations et attentes, qui peuvent être parfois clivantes développement de marques ou concepts spécifiques d’abord en phase de test, puis déployés dans les grands centres urbains

4- Impacts sur la distribution

• Un développement de linéaires spécifiques/corners dès lors qu’un pourcentage significatif de la population est concerné par une alimentation particulière (halal, bio…), ce qui soulève le problème de création d’univers/linéaires de plus en plus segmentés, notamment pour les magasins à surface réduite
• Une distribution qui privilégiera sûrement une intégration dans les linéaires existants
• Un développement d’une distribution spécialisée :
o Une émergence de magasins spécialisés d’abord dans les centres urbains de grande taille ou les métropoles qui possèdent un nombre de consommateurs suffisants, puis dans les villes de taille moyenne pour les plus grandes communautés (bio par exemple, qui intègre de plus en plus de consommateurs recherchant des produits « sans »)
o Des sites internet dédiés et plateformes d’achat pour les autres alimentations particulières

5- Impacts sur la transformation

• Des impacts liés au développement du marché halal :
o Des opportunités de marché pour le halal, notamment dans le domaine des produits carnés
• Essor de segments de marché identitaires/culturels • Développement d’une gamme spécifique communautaire, avec les exigences correspondantes
• Opportunités d’exportations à partir d’un marché domestique important
o Des questions sur la mise en place de standard qualité pour le halal, avec des référentiels de certification étrangers qui existent comme en Malaisie (MS 1500:2009),
o Pression pour le maintien de l’abattage rituel dans sa forme actuelle (abattage sans étourdissement demandé), alors que les tenants du bien-être animal pousseront à le faire évoluer
o Des consommateurs halal qui auront les mêmes attentes à terme que les autres consommateurs :
• Développement des produits transformés
• Attentes de praticité, naturalité, made in France
• Des opportunité de ventes de produits halal vers les consommateurs non musulmans en s’appuyant sur des attentes de typicité (plats orientaux)
• Pour les autres communautés religieuses, les impacts devraient être plus faibles car elles n’ont ni un poids, ni une dynamique démographique ou migratoire comparables à ceux des musulmans
• Pour les communautés alimentaires non religieuses ou les groupes sociaux à alimentation spécifique et à forte dynamique de développement, des opportunités « d‘hypersegmentation » à forte valeur ajoutée nécessitant :
o Le développement de gammes spécifiques pour des communautés
o La recherche de nouvelles formes de distribution (désintermédiation/marketplace, et développement de commerces hyperspécialisés dans les centres urbains), correspondant à cette clientèle ciblée

6- Impacts sur la production agricole

• Les plus gros impacts sont liés au développement des filières bio
• Pour les autres communautés :
o Vegan/végétarisme/crudivorisme : accentuation des phénomènes de réduction de consommation de protéines animales
o Hallal/kasher : peu d’incidences, hormis sur la valorisation plus aisée de certains types d’animaux (Jeunes Bovins, taureaux) ou certaines parties de la carcasse (morceaux avant)
o Alimentation « sans » :

  • Peu d’incidence pour la plupart des filières, car certains composants sensibles sont retirés au stade industriel (ex : lait sans lactose)
  • Parfois, opportunité de développement de produits agricoles dépourvus de la molécule provoquant l’intolérance (quinoa ou sarrasin naturellement sans gluten)

P.-S.

Travail réalisé par Blezat consulting, le Crédoc et Deloitte développement Durable. Ce document n’engage que ses auteurs et ne constitue pas le point de vue des commanditaires. Étude commandée dans le cadre du Contrat de Filière Agroalimentaire par le ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, l’ANIA, la CGAD, la CGI, Coop de France, la FCD et FranceAgriMer.

BIBLIOGRAPHIE :

• Bergeaud-Blacker, 2005, « De la viande halal à l’halal food. Comment le halal s’est développé en France ? », Revue européenne des migrations internationales, vol. 21, n° 3, pp. 125-147

• G. Cazes-Valette, S. Bernard, 2011, « Est-il socialement responsable de pratiquer la segmentation religieuse ? Le cas des produits alimentaires halal en France », Colloque « Entreprise et sacré », Paris, 1 décembre 2011

• T. Mathé - N. Siounandan - G. Tavoularis, 2012, L’alimentation « communautaire » s’inscrit-elle dans le développement de la consommation engagée ?, Cahier de Recherche n°C293

• C. Fischler, 2013, Les alimentations particulières - Mangerons-nous encore ensemble demain ?

• L’Express, 27 mai 2013, Cookening : j’irai manger chez vous http://lentreprise.lexpress.fr/crea...

• Le Collectif, 23 avril 2014, Le repas chez l’habitant, nouvelle star du Web social : Consommation collaborative…à tous prix ! http://lecollectif.orange.fr/articl...

• Site Internet Bœuf Lovers, Le premier site de rencontre pour les amoureux du bœuf http://www.b&oelig ;uf-lovers.com

• Site Internet Cookening, Des repas à la maison pour des rencontres improbables https://www.cookening.com/fr

• Site Internet Voulezvousdiner, Manger chez l’habitant https://www.voulezvousdiner.com/fr

• Site Internet Réseau-AMAP www.reseau-amap.org/

• Forum internet http://gateauxrigolos.superforum.fr/