Skip to content

Accueil du site > 3- L’industrie alimentaire > L’industrie Alimentaire > 6- Quelles compétences pour postuler ?

6- Quelles compétences pour postuler ?

lundi 23 août 2010, par AMROUCHE

Afin de répondre au mieux aux évolutions du secteur, il est demandé aux postulants à un emploi dans l’industrie alimentaire des compétences liées aux savoirs et savoir-faire techniques et généraux, des capacités et aptitudes personnelles et des prédispositions de départ. Ces éléments sont détaillés ci-après

N’hésitez pas à apporter votre contribution ;)

Conséquences sur les compétences attendues

Afin de répondre au mieux aux évolutions du secteur, il est demandé aux postulants à un emploi dans
l’industrie alimentaire des compétences liées aux savoirs et savoir-faire techniques et généraux, des
capacités et aptitudes personnelles et des prédispositions de départ.
Ces éléments sont détaillés ci-après :

  Savoirs et savoir-faire techniques fondamentaux

  • le renforcement des connaissances concernant les matières premières et produits alimentaires, (connaissances qui, si elles ne sont pas forcément mobilisées autant que celles liées au process, sont souvent déterminantes notamment dans les travaux de contrôle et d’ajustement des paramètres sur les machines) ;
  • le renforcement des compétences « process », liées à l’automatisation des lignes et installations
  • le renforcement des connaissances de base en mécanique, électricité et machines (notamment pour intervenir à un premier niveau de diagnostic et de maintenance)

  Autres savoirs et savoir-faire techniques :

  • une compétence accrue en matière d’informatique et GPAO en lien avec les activités
    de planification, de contrôle et d’interprétation des résultats
  • une connaissance minimum des automates qui tendent à remplacer partiellement les préparateurs manuels dans les lignes de production
  • une implication forte dans le domaine de la sécurité sanitaire des aliments et
    notamment par le respect des règles de qualité et des procédures de d’hygiène, de
    sécurité, de traçabilité et de maîtrise des points critiques définies par l’entreprise
  • une attention à apporter à la prévention des risques professionnels

 
Savoirs et savoir-faire généraux ou transversaux :

  • une aptitude à communiquer correctement à l’écrit comme à l’oral, en particulier pour
    la transmission de consignes, l’animation de réunions et les bilans à la hiérarchie
  • une capacité d’analyse et de formulation des problèmes, afin de pouvoir dialoguer
    avec d’autres services
  • Le renforcement des connaissances en matière d’organisations industrielles de travail
    (système d’information, communication…)
  • une capacité à encadrer ou animer une équipe réduite (sans qu’il y ait
    nécessairement de rapports hiérarchiques)
  • une conscience plus forte des implications de ses actes professionnels et le respect
    de la protection de l’environnement et plus généralement du développement durable

 Capacités et aptitudes personnelles :

  • une autonomie dans le poste
  • une capacité d’anticipation
  • une capacité à visualiser l’intégralité de l’espace de fabrication/conditionnement et de
    l’amont et l’aval de celui-ci, à situer cet espace de travail dans un environnement plus
    large (atelier, usine…) et en tirer les conséquences
  • une capacité à apprendre et une ouverture d’esprit permettant d’acquérir la poly
    compétence nécessaire pour pouvoir remplacer des opérateurs de niveau de
    responsabilité comparable ou inférieur sur des espaces différents de fabrication et
    conditionnement

 
Prédispositions de départ et à confirmer en cours d’expérience :

  • une attention aux demandes particulières des clients et des consommateurs
  • une implication de chacun dans la maîtrise des coûts de production
  • une implication plus forte dans la recherche et la proposition d’améliorations pour
    l’entreprise
  • plus généralement des dispositions humaines incluant : la rigueur, la discrétion, la
    ponctualité, la capacité à travailler en équipe, le respect d’autrui, l’esprit d’entreprise et
    une propension à se rendre disponible