Skip to content

Accueil du site > 6- INNOVATIONS ALIMENTAIRES > 1- Les Tendances > Comportement alimentaire en 2025

Comportement alimentaire en 2025

Dernier ajout : 29 mars.

16 fiches pour mieux appréhender les comportements alimentaires de 2025

Suite à l’étude prospective sur les comportements alimentaires en 2025 souhaitée par le ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt et ses partenaires Ania, CGAD, CGI, Coop de France, FCD et FranceAgriMer, 16 fiches « tendances et impacts » ont été réalisées pour accompagner les entreprises dans la perception des tendances et des comportements alimentaires de demain.

Filière alimentaire : des outils pour anticiper la consommation de demain et son impact sur les acteurs

Les fiches tendances décrivent l’origine de l’évolution du comportement du consommateur, les observations qui s’y rattachent et les perspectives d’évolution à 2025. Des encadrés de sous-tendances précisent certaines tendances dépendantes de la tendance centrale et prenant une forme d’expression particulière( par exemple, « Nutrigénomique/Aliments&Santé »).

Les fiches impacts formalisent les incidences de ces changements de comportement sur les différents acteurs de la chaîne. Il s’agit d’une observation des évolutions en cours pour une partie des acteurs avec, quand cela est possible, une anticipation des impacts émergents ou potentiels.

Retrouvez les 16 fiches par thématique, classées par ordre alphabétique dans cette rubrique

Articles de cette rubrique

  • Les produits « Nostalgiques & authentiques »

    29 mars, par AMROUCHE

    La société moderne se caractérise entre autres par des individus en mal de repères qui perçoivent l’avenir comme incertain, évoluant dans un monde plus globalisé et complexe. Leur besoin de rassurance (sécurité) et de reliance (identité) se traduit dans leurs comportements de consommation : ils recherchent l’authenticité, apprécient les marques nostalgiques et les produits « anciens » (ou issus de la tradition). Un besoin de sécurité et de repères Les inquiétudes des Français en matière alimentaire sont (...)

  • Circuits courts

    25 mars, par AMROUCHE

    Les circuits courts Face aux inquiétudes liées à la mondialisation et à une croissance économique modérée, les consommateurs privilégient la proximité en matière alimentaire, encourageant les productions locales, les produits régionaux et la vente directe. L’envie de recréer du lien ville-campagne réapparaît fortement depuis quelques années en France (dans un contexte de longue tendance d’urbanisation). La proximité peut ainsi être géographique (produits locaux/régionaux) et relationnelle (circuits (...)

  • Faire soi-même

    24 mars, par AMROUCHE

    La crise économique des années 2008 et suivantes a entraîné le développement de nouvelles habitudes en termes de repas pour la pause méridienne. Ce phénomène se couple avec la volonté, pour certains consommateurs, de maîtriser le contenu de leur repas et la manière dont il a été préparé. Enfin, le « cuisiné maison » répond également à une recherche de lien social et de convivialité. Malgré une recherche de temps libre pouvant grever le temps consacré aux courses alimentaires et à la cuisine, le fait soi-même (...)

  • Recherche de Naturalité

    22 mars, par AMROUCHE

    La naturalité, pour une grande partie des consommateurs, sous-entend une absence de « produit chimique ». En effet, les consommateurs sont attentifs à la composition des aliments et privilégient ceux sans éléments artificiels (conservateurs, additifs, colorants artificiels…). Ils cherchent à éviter également les produits issus des biotechnologies, les OGM ou encore l’utilisation de pesticides dans l’agriculture. Des définitions de la « naturalité » existent (note d’information de la DGCCRF de 2009, (...)

  • Plus de transparence

    21 mars, par AMROUCHE

    Plus de transparence Face aux scandales alimentaires récents (viande de cheval…), les consommateurs français ont développé une certaine méfiance vis-à-vis des produits standardisés. Ils recherchent davantage de transparence sur l’origine, la composition, l’apport nutritionnel ainsi que les conditions de production des produits qu’ils achètent. La transparence, gage de qualité Les consommateurs français sont très attachés à la qualité des produits qu’ils achètent, plus encore en matière alimentaire. Or, (...)

0 | 5