Skip to content

Accueil du site > 5- Les produits alimentaires > Additifs & Auxilliaires technologiques > Levure chimique

Levure chimique

vendredi 15 juillet 2016, par AMROUCHE

LEVURE CHIMIQUE

De couleur blanche, la levure chimique ou poudre à lever est un ingrédient alimentaire incorporé à la pâte de farine dans le but d’en augmenter le volume. Sous l’action conjuguée de la chaleur et de l’humidité, elle produit par une réaction une libération du dioxyde de carbone qui fait lever la pâte. Généralement, la levure chimique est constituées de trois composants : un agent alcalin, un agent acide et un agent neutre.

La levure chimique (ou pâte à lever) est un additif alimentaire   qui a des actions et des rôles spécifiques et s’emploie généralement dans la biscuiterie, la pâtisserie.Grâce à cette poudre à lever, les génoises sont moelleuses et bien levées. On la retrouve dans les cakes, les gâteaux secs, les sablés, les pâtes à beignets, les madeleines.

Actions des poudres à lever dans la pâte :
Les poudres à lever sont des substances qui font gonfler les pâtes et permettent, par ailleurs, de les aérer à travers l’action efficace des différents composants.

L’agent basique ou alcalin (le bicarbonate de sodium, le carbonate de potassium, par exemple) produit du gaz carbonique. Sous certaines conditions de chaleur et d’humidité, cet agent basique provoque une libération de gaz carbonique qui fait lever la pâte.

Quant à l’agent acide (tel que les phosphates, l’acide tartrique), il accélère le dégagement du gaz carbonique. L’agent neutre (l’amidon et le fécule, entre autres) empêche une réaction chimique prématurée des composants basiques et acides en présence de l’humidité de l’air. L’action de cette matière neutralisante n’est plus active lorsque la poudre à lever, est contact avec un liquide. L’humidité supprime le rôle neutralisant de cette matière.

Lorsque la poudre est humidifiée, il s’ensuit une réaction chimique ; la source d’acide alimentaire réagit avec l’agent alcalin. Ainsi, ces deux composants vont commencer à produire du gaz carbonique. Cette libération de CO2, sous l’effet de la chaleur et l’humidité, favorisent le levage, c’est-à-dire, un gonflement ou l’accroissement du volume de la pâte.