Skip to content

Accueil du site > 7- Manger sain > Les Dangers de L’alimentation > Le sucre : des calories toxiques !

Le sucre : des calories toxiques !

mardi 1er août 2017, par AMROUCHE

Sucre, le doux mensonge !

Comment, depuis les années 1970, l’industrie agroalimentaire a œuvré pour augmenter les doses de sucre dans nos assiettes, avec à la clé un problème majeur de santé publique : obésité, diabète et maladies cardiaques se répandent à travers le monde, notamment chez les enfants.

Cette enquête dévoile les mensonges de l’industrie sucrière et les recours possibles pour enrayer l’épidémie.

 Sucre, le doux mensonge


C’est en épluchant les archives internes de la Great Western Sugar Company, l’un des fleurons de l’industrie sucrière américaine, que la dentiste Cristin Kearns a fait une découverte de taille, exposée fin 2012 dans le magazine américain « Mother Jones » : dans les années 1970, l’industrie mondiale du sucre a mis au point une stratégie délibérée de conquête, visant à inclure toujours plus de saccharose dans l’alimentation quotidienne mondiale et à en dissimuler sciemment les risques sanitaires. Quarante ans durant, l’Association américaine du sucre et ses homologues d’autres continents ont réussi à faire prospérer un empire lourd de plusieurs milliards et à transformer les habitudes alimentaires à l’échelle planétaire. Conséquence de la nouvelle addiction qu’ils ont su généraliser, l’obésité, le diabète et les maladies cardiaques se répandent à travers le monde, notamment chez les enfants.

Sucre et tabac, même combat ?

Le lobby du sucre est désormais au banc des accusés. Sa ligne de défense, jusqu’ici, ne bouge pas d’un iota : il exige de ses détracteurs toujours davantage de preuves de la nocivité du sucre. Des manœuvres qui rappellent celles de l’industrie du tabac pour retarder coûte que coûte l’application des décisions politiques. Alors que l’industrie, la recherche et les pouvoirs publics se mènent une lutte de plus en plus dure, la bombe à retardement sanitaire approche de l’explosion… Cette enquête dévoile les mensonges de l’industrie sucrière et les recours possibles pour enrayer l’épidémie.

Voici la vidéo :

Mots clés : sucre, industrie, obésité, santé publique, mensonge

• Réalisation :Michèle Hozer
• Pays :Canada
• Année :2015
• Origine :ZDF

 « Le sucre est toxique », selon une étude américaine

Le docteur Robert Lustig a démontré que le sucre était mauvais pour notre organisme au-delà de la prise de poids et des calories.

Le Docteur Robert Lustig, professeur au département pédiatrique de l’université de Californie, milite contre le sucre depuis plusieurs années. Il publie une étude qui prouverait que ce dernier est toxique. Dans son étude, publiée le 26 octobre 2015 dans un journal de recherche scientifique, le docteur Lustig se base sur des données comparant le nombre de calories prises par des adolescents en 9 jours et les effets sur leur corps, en remplaçant seulement le sucre par l’amidon.

Il s’agit de l’unique étude de ce type. 43 enfants latinos et afro-américains âgés de de 8 à 18 ans ont rempli un questionnaire sur leurs habitudes alimentaires quotidiennes. Prenant en compte le nombre moyen de calories avalées chaque jour, l’équipe du docteur Robert Lustig a prescrit un régime alimentaire de neuf jours pour chaque enfant, contenant le même nombre de calories qu’il mangerait normalement.

La seule différence proposée par le régime alimentaire de 9 jours est de remplacer le sucre, qui est omniprésent dans notre alimentation, par l’amidon. Les enfants se sont pesés chaque jour. « Tout s’améliorait », raconte Robert Lustig. Certains enfants qui faisaient de la résistance à l’insuline, souvent considérée comme une conséquence de l’obésité, sont devenus sensible à l’insuline, ce qui permettrait de réduire les risques de diabète.
Certains enfants ont même perdu du poids

Pour ne pas changer le poids ni l’apport caloriques de chaque enfant, le teriyaki, les yaourts et les pâtisseries ont été remplacés par des hot-dogs à la dinde, des chips et bagels. « Ainsi, il n’y avait aucun changement de poids ni de calories ». Cependant, après 9 jours de régime alimentaire, tous les enfants ont vu leur santé s’améliorer. Leur taux de glycémie à jeun a baissé de 53% et celui d’insuline produit par leur organisme a augmenté. Leur triglycéride et les niveaux de LDL ont également baissé. Enfin, ils avaient moins de graisse dans leur foie. Certains enfants ont même perdu du poids.

Alors que le régime alimentaire prescrit n’est pas idéalement sain, le docteur voulait démontrer que les effets du sucre vont au-delà des calories et de la prise de poids. En effet, l’amidon peut être une source considérable de calories et contribuer à une prise de poids. « Imaginez à quel point ces enfants iraient mieux si on ne leur avait pas donné un substitut au sucre. Ils iraient encore mieux et c’est là tout le but » conclut-il.