Skip to content

Accueil du site > 6- INNOVATIONS ALIMENTAIRES > 1- Les Tendances > Comportement alimentaire en 2025 > Recherche de Naturalité

Recherche de Naturalité

mercredi 22 mars 2017, par AMROUCHE

  Sommaire  


La naturalité, pour une grande partie des consommateurs, sous-entend une absence de « produit chimique ». En effet, les consommateurs sont attentifs à la composition des aliments et privilégient ceux sans éléments artificiels (conservateurs, additifs, colorants artificiels…). Ils cherchent à éviter également les produits issus des biotechnologies, les OGM ou encore l’utilisation de pesticides dans l’agriculture.

Des définitions de la « naturalité » existent (note d’information de la DGCCRF de 2009, travaux ISO en cours…) mais aucun cadre juridique n’existe à l’heure actuelle quant à l’utilisation de ce terme.

En France et en Europe, le terme « naturel » n’est pas défini réglementairement pour les denrées alimentaires. A l’heure actuelle, seule la note indicative de la DGCCRF sur l’emploi des termes tels que « naturel » et « 100% nature » peut servir de référence aux acteurs économiques et aux autorités de contrôle

Par ailleurs, il est admis que la naturalité regroupe entre autres les produits issus de l’agriculture biologique et les produits dits « clean-label », produits portant des allégations du type « sans ». On trouve aussi sous cette appellation les produits se positionnant dans la tendance d’un « retour aux sources » avec des recettes simples et des ingrédients connus du consommateur. La « naturalité » d’un produit dépend donc à la fois des ingrédients qui le composent mais aussi du processus de production agricole et de transformation. Ainsi, certains consommateurs évitent les ingrédients chimiques artificiels de type conservateurs, colorants, additifs, les OGM, les aliments issus des biotechnologies (ingrédients artificiels) et les pesticides.

Les consommateurs sont de plus en plus vigilants et veulent un maximum d’informations sur la composition des aliments. Depuis de nombreuses années, les inquiétudes en ce qui concerne l’alimentation progressent. La recherche de naturalité n’est pas nouvelle et répond à ce besoin de réassurance chez les consommateurs.

P.-S.

Travail réalisé par Blezat consulting, le Crédoc et Deloitte développement Durable. Ce document n’engage que ses auteurs et ne constitue pas le point de vue des commanditaires. Étude commandée dans le cadre du Contrat de Filière Agroalimentaire par le ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, l’ANIA, la CGAD, la CGI, Coop de France, la FCD et FranceAgriMer.

Sources :

• AGENCE BIO, 18 février 2015, La Bio poursuit son développement et accroît son rayonnement auprès des français http://www.agencebio.org/sites/defa...

• ALCIMED, 21 mai 2013, Communiqué de presse www.alcimed.com/html/display_pdf/le...

• DGCCRF, 2009, Emploi des termes « naturel », « 100% nature » et de toute autre expression équivalente sur l’étiquetage des denrées alimentaires. Note d’information n° 2009-136

• Lorient Denis, 2011, Aliment et naturalité : mythe ou réalité ? Synthèse d’une note élaborée à partir des contributions des membres de la section « Alimentation » de l’Académie d’Agriculture de France

• MEDIAPRISM, 2013, Les Français et les produits naturels : opinion, comportements et attitudes LA PRESSE EN PARLE

• E-marketing.com, 9 juillet 2013, Les Français en quête de naturalité dans leur alimentation http://www.e-marketing.fr/Thematiqu...

• PROCESS Alimentaire, 8 juillet 2013, Naturalité : la tendance de fond http://www.processalimentaire.com/I...