Skip to content

Accueil du site > 7- Manger sain > Les Dangers de L’alimentation > Les OGM

Les OGM

jeudi 29 décembre 2011, par AMROUCHE

N’hésitez pas à apporter votre contribution ;)

Quel est leur rôle ?

Si des organismes génétiquement modifiés (OGM)
ont été créés, c’est pour obtenir des végétaux
toujours plus productifs, plus résistants ou plus
adaptés aux conditions locales de culture.

Les biotechnologies permettent désormais de faire apparaitre un nouveau caractère dans un organisme
en modifiant directement son génome, via l’insert des gènes correspondant à ce caractère.

Dans quels produits les trouve-t-on ?

Céréales, boites de conserve, pâtes…

Les produits alimentaires fabriqués a partir d’OGM ont gagné de nombreux rayons. (Pour connaitre les marques qui les proposent sans scrupules ou sont suspectées de le faire, consulter le guide OGM de Greenpeace).

Le maïs, le soja et le colza sont des denrées particulièrement concernées. Reste le point épineux des steaks, œufs et produits
laitiers : bien que les animaux d’élevage soient nourris à plus de 80% avec des aliments contenant des OGM, aucune mesure ne contraint les
fabricants à le préciser sur l’emballage.

Quels risques font-ils courir ?

Sur cette question, pas de consensus. Pour les
autorités publiques, il est clair que les plantes génétiquement modifiées et autorisées a la consommation sont sans danger : elles ne causent, par exemple, pas plus d’allergies que leurs équivalents conventionnels.

Des laboratoires indépendants, comme le Comité de recherche et d’information indépendantes sur le génie génétique, reprochent cependant aux États et aux industriels agroalimentaires leur manque de transparence
quant aux dossiers qu’ils fournissent pour obtenir
les autorisations de mise sur le marché et remettent en cause les expériences réalisées.

Que dit la loi ?

Depuis 2003, l’autorisation de mise sur le marché des OGM alimentaires est octroyée par l’Autorité européenne de sécurité des aliments,
qui consulte les agences des États membres, telle l’Anses. Quant à la transparence en rayons, des que l’un des ingrédients du produit se compose de plus de 0,9 % d’OGM, l’étiquette « contient des
OGM » est apposée.

Les denrées comme les
sauces et les huiles sont aussi étiquetées quand
la matière première dont elles proviennent est
génétiquement modifiée, même si les traces d’OGM ne sont plus détectables du fait des transformations qu’elles ont subies.


LES OGM

MAIS, SOJA ET COLZA OGM SE MÊLENT à NOS PRODUITS CÉRÉALIERS
ET à L’ALIMENTATION DES ANIMAUX D’ÉLEVAGE.

LES POUVOIRS PUBLICS ET LES ASSOCIATIONS DÉBATTENT TOUJOURS DE LEUR NOCIVITÉ SANITAIRE.